Pas encore de compte? Inscrivez-vous ici »
  • Contact
  • Se connecter

Confirmations

Juin 25th, 2014

Samedi dernier, le 21 juin ce furent les confirmations à saint Bernadette d'une trentaine de jeunes et adultes.

Ce fut une célébration en doyenné, les confirmands étaient en effet de tout le doyenné. L'assistance assez nombreuse était plutôt recueillie avec des familles venues de tous les horizons.
L'organisation n'avait pas été très facile parce qu'on a eu un peu de mal à savoir qui serait confirmé car les jeunes et les moins jeunes avaient le choix entre recevoir le sacrement maintenant ou attendre une date ultérieure après les vacances.
J'ai eu la joie de retrouver non seulement des paroissiens du Sacré Cœur Saint Jean Bosco mais aussi d'Is sur Tille et même de Talant. Je me rends compte combien le monde de l'Église est en fin de compte assez petit.

Le dimanche d'approfondissement de la foi

Juin 16th, 2014

Nous étions de 25 à trente dimanche dernier à Saint Jean Bosco.
Des gens loin de l'Église avec quelques uns relativement proches. Certains semblaient assez en opposition mais n'osaient pas le dire franchement. Ceci dit, les exposés tant théologiques que bibliques sur l'action de Dieu dans le monde aujourd'hui ont été entendus. Cela a ouvert les yeux de certains, d'autres continuaient à récriminer.
Il y a eu trois groupes de travail animés par des paroissiens sans la présence des prêtres pour que la parole soit libre. Deux groupes le partage eurent du mal à se mettre en route en raison du malaise par rapport à l'Eglise d'un certain nombre de participants qui dirent tout de même leurs reproches. Mais dire une chose est déjà l'assumer. Alors ce fut bénéfique. Ces reproches sont bien connus, Église inadaptée à notre temps, archaïque, etc.
Il faut dire que viennent à ces DAF des gens dont ce sont les conjoints ou les compagnons qui souhaitent le baptême de leur enfant quand l'autre ne le souhaite pas vraiment. De même, dans les couples, l'un veut le mariage à l'Église et l'autre se contenterait éventuellement de la mairie.
C'est une des questions de ces rencontres de formation, tout le monde n'en est pas au même point.

Dimanche d'approfondissement de la foi

Juin 13th, 2014

Dimanche prochain aura lieu un Dimanche d'Approfondissement de la foi (D.A.F)
 
On invite tous ceux qui préparent des sacrements, en général mariage et baptême mais aussi tous ceux qui se sentent un désir de formation. On aimerait que les parents des enfants catéchisés viennent mais, pour l'instant, ce n'est pas le cas.
Les invités se regroupent à 9 h 00 à Saint Jean Bosco dans les salles et suivent deux exposés sur les fondements de la foi. Le premier exposé est biblique et fait par Gérard Berliet et l'autre plus théologique est fait par moi-même.
Ceci dire une heure. Ensuite les gens sont invités à se mettre en ateliers pour un échange. On les invite alors à la messe où une proportion variable se rend effectivement.
Et cela plusieurs fois dans l'année.
Le sentiment des gens qui participent est paradoxal.
Tous disent que c'est formidable, certains que ce fut l'occasion d'une vision nouvelle de l'Église et de renouer avec la foi.
Seulement il ne se dit pas mais se pense dans la tête de certains  que, pour préparer un mariage ou un baptême, cela fait une préparation lourde.
L'expérience certainement positive même si elle est exigeante.

Veillée de Pentecôte

Juin 8th, 2014

Hier soir a eu lieu au Sacré Cœur la veillée de Pentecôte.

A 19h30 les premiers sont arrivés pour préparer, s'approprier les lieux, disposer des fleurs ici, mettre des tables là et dégager des espaces pour la prière. A 20h00, les premiers participants sont déjà là bien que ce soit à 20h30.
On se parle, on se donne des nouvelles et commence à penser à ce que nous allons vivre ensemble. A 20h30 les chants de louange commencent la plupart tournés vers l'Esprit Saint.
Puis, après un appel à l'Esprit et l'invocation des saints du diocèse, la lecture des Actes des Apôtres pour entendre le récit de la Pentecôte, il y a un enseignement donné par moi-même.
Il s'agissait de situer le don de l'Esprit dans le parcours d'une vie chrétienne par référence à l'histoire des disciples de Jésus-Christ depuis la Galilée jusqu'à la diaspora dans tout l'univers méditerranéen.

Cet enseignement était enrichi des témoignages de Marie-Estelle, Marie-Thérèse et Jeanine. Ils étaient souvent poignants et donnèrent lieu à quelques larmes d'émotion.
Après l'expression d'un acte de foi, nous partons de la crypte jusqu'en face de la mosaïque du Sacré Cœur dans l'église pour nous signer symboliquement en face de l'immence Christ aux mains tendues avant de redescendre poursuivre la veillée par un temps de prière les uns pour les autres. Ensuite, nous sommes tous remontés dire merci devant l'autel de la vierge illuminé.
La soirée s'est terminée dans une salle paroissiale attenante à l'église autour d'un verre et quelques gâteries sucrées ou salées.
Quand tout fut rangé et remis en place, il était pas loin de 23h30 mais personne n'était fatigué.

Formation à Beaune

Juin 7th, 2014

Hier soir s'est déroulée une formation pour les doyennés de Beaune et de Nuits Saint Georges.


Ils avaient choisi le thème de la fin de vie. Un thème qui n'est pas facile à aborder car il est très souvent évocateur d'un drame ou, au moins, d'une situation pénible. De plus, la fin de vie pose beaucoup de questions aux chrétiens, comme aux autres d'ailleurs, avec le problème de l'euthanasie, de l'attitude en face de la souffrance, et, tout bêtement la difficulté à définir la vie et donc la mort. A partir de quand est-on mort ? La plupart du temps la question n'est que théorique devant l"évidence de la réalité mais il est des situations très ambiguës.
Et puis, qui connaît les lois sur la fin de vie comme un des textes les plus importants qu'est la loi Leonetti du 22 avril 2005 si précieuse pour le corps médical mais aussi pour les patients et leur famille ?
Il y a aussi la question des soins palliatifs, leur promotion et la politique actuelle qui n'est pas de construire des centres pour de tels soins mais de délocaliser leur pratique dans les services hospitaliers.

On a bien souligné la distinction entre souffrance et douleur, la première qui demande un accompagnement alors que la seconde demande analgésiques, sédatifs et même hypnotiques.

Bref un moment animé par Vincent Boggio qui s'est terminé par un buffet très convivial (avec de bons vins comme il se doit en un tel lieu)